C'est arrivé un 25 février
2014
Décès de Quentin Elias
Chanteur français, du boys band Alliage né en 1974
1990
Ma première émission de radio

Ce fut un dimanche à 9h00 du matin. 

1985
Naissance de Joakim Noah

Joueur de basket-ball et fils de Yannick Noah

1973
Naissance d'Hélène de Fougerolles

Actrice française

1971
Naissance de Daniel Powter

Chanteur canadien

1968
Naissance de Sandrine Kiberlain

Actrice et chanteuse française 

1959
Naissance de Francis Heaulme

Tueur en série

1957
Naissance de Régis Laspalès

Comédien et humoriste français

1945
Naissance d'Herbert Léonard

Chanteur français

1943
Naissance de George Harrison

Chanteur anglais, ex membre des Beatles, décédé en 2001

Vous êtes ici

Festival Per Tots à St Estève (66) le 07 06 2014

Ah comme je me suis fait plaisir !!! L'association Soli'coeur a organisé sa nouvelle édition du festival Per Tots (Comprenez "pour tous"). J'ai encore une fois été sollicité pour animer cette soirée au cours de laquelle des artistes de la scène régionale allaient se succéder. Ce ne sont pas moins de 4 chanteurs ou groupes qui se sont emparés des micros et divers instruments afin de ravir leur public... C'est aux alentours de 20h45 que le coup d'envoi a été lancé ; je vais tenter, en quelques lignes et avec quelques photos, de vous faire partager cet instant magique, ressenti en tant que public mais aussi animateur.
C'est ainsi que nous avons pu écouter Davy Kilembé, qui n'a pas manqué par son talent à ouvrir le show, sur les chapeaux de roues. Un artiste qui m'était jusqu'alors inconnu mais que j'ai eu grand plaisir à présenter. Ca m'aura permis de découvrir son style, et donc ce qu'il fait de nouveau à travers son dernier album "Quel bazard"

A peine descendu de scène, je me suis baladé, appareil photo en main et j'ai mitraillé dans tous les sens.
Cette ouverture de soirée nous a permis de bien nous mettre dans l'ambiance de ce festival qui ne faisait que commencer. Une bonne heure de show plus tard, il est l'heure pour l'artiste de nous saluer et se faire applaudir comme il se doit. Sur scène, Davy était accompagné par batteur et bassiste.
La soirée continue...




Contrairement aux précédents festivals organisés par Soli'coeur, celui-ci nous offrait une prestation du groupe Supernova. Là aussi, c'est pendant une heure que nous avons pu apprécier le meilleur répertoire pop rock existant. Du pur régal. Une pêche extraordinaire, des titres interprétés avec la plus grande fidélité. Pour ma part, je me suis vraiment régalé. C'est aux côtés de ce genre de groupe que je passais l'essentiel de mon temps libre avant de partir en direction de Montbéliard fin 2012. Ma vie a changé depuis que je vis ici et c'est pour cette raison que je prends encore plus de plaisir à assister et surtout participer à ce bel événement.

Sur la photo ci-contre à droite on se rend bien compte que les artistes prennent autant de plaisir à effectuer leur prestation que le public à les écouter. C'est ce qui est vraiment bien dans ce genre de situation car on sait qu'on va être là principalement pour le plaisir mais aussi, pour la bonne cause. J'ai pu discuter avec le responsable de la Banque Alimentaire des Pyrénées Orientales et quand il nous a annoncé les chiffres annuels, ça nous a encore plus donné envie de nous investir, de tout donner pour que la recette de la soirée soit maximale.
Stéphane visible ici derrière ses futs joue comme j'aimerais savoir jouer, j'ai pris beaucoup de plaisir à le regarder taper mais surtout l'écouter. Je vais terminer l'épisode Supernova sans oublier de parler de Marjorie, la chanteuse du groupe. Que dire ? Elle est gentille et talentueuse. Je pense que c'est quand même un bon début pour une artiste. J'ai eu beaucoup de plaisir à échanger avec elle quelques mots au micro. Pour résumer Supernova, je dirais que c'est un excellent groupe de reprises pop rock. Reprendre c'est faire la moitié du boulot diront certains, mais à mes yeux ça reste un boulot à part entière ; La première moitié du travail consiste à apprendre les chansons déjà existantes et la seconde moitié, c'est de savoir les interpréter en se les appropriant sans les dénaturer. ils ont réussi. BRAVO !!!
Après la prestation de Davy Kilembe et de Supernova, nous étions au beau milieu de cette soirée, il était temps de faire un premier bilan (provisoire) de cette édition 2014 du festival et pour ça, j'ai été rejoint par René, le président de l'association Soli'coeur. Lui et moi, deux personnes aux rôles complètement différents ce jour là, mais avant tout, deux amis. Lorsqu'il m'a sollicité pour animer l'édition 2012, je n'ai pas hésité une seule seconde et il m'a rapidement prouvé que j'avais eu raison d'accepter. A ce jour, je suis très enthousiaste envers leur démarche musicale à l'attention de ceux qui sont dans le besoin et de ce fait, je suivrai tant que ce sera possible l'ensemble de l'équipe pour les prochaines éditions.
La soirée se poursuit et c'est au tour du groupe AOC (Appellation d'Origine Celte) d'occuper l'espace scénique et à ce niveau, on ne pourra pas leur reprocher de ne pas avoir assumé cette tache. Un batteur survolté, un chanteur qui se donne à 200% et la même chose pour les autres membres de ce groupe, sans oublier Alex qui n'a pas hésité à descendre dans le public accompagné de sa cornemuse. Je suis certain que certaines ont rêvé de lever le kilt...
Les minutes passent vite, trop vite, les titres s'enchaînent. Chez AOC, on ne perd pas un gramme d'énergie et du début à la fin, c'est un véritable show qui nous est offert. On a autant de plaisir à regarder qu'à écouter. Ci-contre à droite, Jean-Alexis, le chanteur qui n'a à aucun moment perdu de vue qu'il était là lui aussi pour faire plaisir en chantant pour la bonne cause. Minuit arrive déjà et c'est au tour de la Reskape de monter sur scène.






 

Entre les deux groupes, j'interviens, juste le temps de laisser les premiers récupérer leur matériel et les suivants s'installer. Je connais ce groupe depuis près de trois ans donc, je fais tout de mémoire. J'annonce tout le monde, enfin presque... Jean-Louis à la batterie, Pascale à la basse, Jean-Noël et René aux guitares et là, j'ai un doute : Je crois que j'oublie quelqu'un. Je me retourne, je compte : Un, deux, trois, quatre.... Ah non, je n'ai oublié personne. Mais chez la Reskape, il y a aussi... un chanteur, et lui, en l'occurrence, je l'ai oublié. Désolé Christophe (en photo ci-contre à droite) Encore une fois, la recette fut bonne : Des excellentes compositions, un rythme qui nous maintient éveillés, c'est de cette façon que la Reskape nous accompagne jusqu'aux premières minutes au delà d'une heure du matin. Peu importe, ils sont infatigables et n'hésitent pas à donner le maximum d'eux mêmes pour nous interpréter les titres de leur premier album "Le radeau de la cerise". Une petite anecdote à souligner : Nous étions 4 personnes à être nées un 18 juin, il y a un des partenaires, un bénévole et Pascale, la bassiste de La Reskape. Eh ouais, même si l'année et le lieu sont différents, c'est bien en ce jour d'appel que nous avons vu le jour.
Lorsque cette 4è partie se termine, c'est au tour des bénévoles et membres des autres groupes de monter sur scène, afin d'interpréter l'hymne de Soli'coeur "Un peu de chacun fait de mal à personne". Et c'est dans la joie et la bonne humeur que ce festival Per Tots 2014 s'est achevé. Les techniciens ont alors pris le relai des musiciens pour rendre à la salle son aspect normal, sans le moindre matériel, ni câble, ni micro.

J'ai encore passé un excellent moment, au milieu de tout ce monde qui est pour moi, un peu comme une deuxième famille, une famille de passionnés de scène...
En bas de cet article, la galerie-photo des plus beaux moments...