C'est arrivé un 14 décembre
1988
Naissance de Vanessa Hudgens

Actrice, chanteuse, danseuse et mannequin américaine

1962
Naissance de Cendrine Dominguez

Animatrice de télévision française

1946
Naissance de Jane Birkin

Actrice et chanteuse anglaise

1940
Naissance d'Henri Dès

Chanteur suisse

1895
Naissance de Paul Éluard

Poète français décédé en 1952

Vous êtes ici

Feu d'artifice de Carcassonne (11) le 14 07 2015

Il y avait plusieurs années que je n'avais pas pu me rendre à ce spectacle grandiose ; l'embrasement de la Cité de Carcassonne, un évènement qui fait déplacer du monde de tous horizons, si bien que la ville voit ce jour là sa population multipliée par plus de dix ! Un peu d'histoire pour mieux vous situer si vous ne connaissez pas : L'Aude est un département du sud de la France, qui a des plages (de St Pierre à La Franqui) et un relief modéré, le Minervois, les Corbières, ainsi que la Haute Vallée. Quand on est à Carcassonne pour la première fois, on a forcément la surprise de voir ce château fort construit lors de la période gallo-romaine, reconnaissable à sa double enceinte, atteignant près de trois kilomètres de longueur et comportant cinquante-deux tours. De nombreux films ont été tournés dans cette forteresse, les Visiteurs par exemple (certaines scènes)

Depuis toujours, ce monument qu'on visite gratuitement (sauf son châteur comtal) reçoit énormément de touristes, sauf le 14 juillet où pour des raisons évidentes de sécurité, son accès est interdit.
Le spectacle du soir est visible à des kilomètres à la ronde mais forcément, les meilleures places sont vites prises d'assaut ; si vous voulez l'emplacement idéal, prévoyez la tente, la glacière car vous devrez camper à partir du 13 juillet au matin, soit environ trente six heures avant la première fusée. Seuls certains privilégiés qui connaissent bien la ville parviennent à se frayer un emplacement en n'arrivant que deux heures avant et cette année, j'en faisais partie. On voit ci-contre le panorama qui s'offrait à moi, lorsque je me suis installé vers 20 heures. Les touristes cherchant tous un emplacement finissent donc par arriver aussi, alors que le Pont Neuf, interdit à la circulation est envahi par des milliers de personnes (un clic pour mieux s'en rendre compte) Ils sont tous là, attendant que 22h30 arrive. Heureusement, les minutes passent vite ; on écoute les conversations des uns et des autres, ceux qui se plaignent d'avoir faim, soif, chaud... Peu importe, ça passe le temps. Un peu avant les premières pétarades, un Pilatus nous survole et lâche 6 parachutistes qui descendent de façon très organisée, laissant échapper les couleurs bleu-blanc-rouge via des fumigènes, comme la Patrouille de France mais en moins cher...

Lorsque les montres affichent 22h30, le monument s'éteint et les premières fusées sont lancées, accompagnées d'explosions tellement fortes que certaines alarmes de voitures se mettent à sonner. J'ai tenu à filmer une infime partie du spectacle, la vidéo est ci-dessous. 

On va finir par la galerie, magnifique. À un moment, la Cité est toute rouge, c'est ce qui s'appelle l'embrasement, un peu comme si elle était en feu ; c'est vraiment quelque chose à voir. (À partir de la photo qui s'appelle "Image 20 of 50")
Lorsque le feu se termine, tout le monde suit son chemin en direction de son domicile ; ceux qui sont venus à pied en ont pour quelques minutes ; ceux qui sont venus en voiture doivent compter un minimum d'une heure et demi avant de pouvoir quitter la ville tellement c'est bouché ; j'ai gouté à cette joie, ce fut du pur bonheur (2h30 pour rejoindre Narbonne soit ~55 km ; 22 km/h de moyenne, j'aurais presque pu courir à côté de la voiture)